CHF80.00

2ème édition. Une après-midi follement musicale avec Bach mais pas seulement… avec des intermèdes théinés, gourmands et surprenants, du chant, du luth, beaucoup de passion au programme!

Nous revenons à l’Athénée 4, rue de l’Athénée à Genève, avec son acoustique idéale et son espace convivial, rénové depuis l’année dernière, ouvert au public en semaine et privatisé pour l’occasion.

Au piano, Viva Sanchez Reinoso Morand – Au chant Marjeta Iva Cerar – Au luth Bor Zuljan

Acceuil à 15h00 et fin de l’événement prévu à 19h00

Ci-dessous toutes les informations complémentaires et les biographies des intervenants.

En stock

UGS : bach2018 Catégorie :

Description

Nous vous accueillerons à 15h00 dans ce magnifique lieu qu’est l’Athénée 4 à Genève, avec un apéritif théiné imaginé pour l’occasion et accompagné de surprises…


Une première partie musicale avec la musique de Jean-Sébastien Bach à l’honneur, interprétée par la pétillante Viva Sanchez au piano!

Au programme:

  • Toccata BWV 914 en mi mineur
  • 2ème Suite française BWV 813 en do mineur
  • 2ème Partita BWV 826 en do mineur

Un entracte avec buffet de thés chauds et froids accompagnés de douceurs chocolatées, de pâtisseries et autres fantaisies…


Un deuxième partie plus lyrique avec au chant la romantique Marjeta Iva Cerar accompagnée au luth par Bor Zuljan, tous deux venant de Slovénie.

Au programme: John Dowland (1563-1626)

  • Preludium
  • Time stands still
  • Stay time awhile thy flying
  • If my complaints could passions move
  • Forlorn Hope Fancy
  • Sorrow, sorrow stay

 

  • Now, oh now I needs must part
  • Sir John Smith, his Almain
  • Can she excuse my wrongs
  • Come heavy sleep

Pour la petite histoire Marjeta, vous la connaissez peut-être si vous venez acheter du thé chez Betjeman and Barton à Carouge, elle fait partie de notre équipe depuis 2015, est passionnée de thé et rêvait d’un événement conjuguant deux de ses passions… Elle sera donc à la préparation du thé, au service et nous offrira 30 minutes de sa belle voix de soprano…


Nous finirons cette belle après-midi avec du thé, des bulles, du cacao, du fromage et le sourire!

Bach à Thé

C’est la plume légère et le sourire au coin des yeux que je me souviens de ma première dégustation de thé avec Véronique et son équipe. Une soirée fabuleuse, un organisme plein de théïne et d’émotions qui n’a pas pu résister au thé blanc.

Première chevauchée du dragon.

Puis la gentillesse et la générosité de la dame du thé, qui a été à l’écoute de ma sensation d’harmonie complète, comme avec Bach.

Et voilà, en 2015 Bach à Thé a vu le jour, une après-midi magique (moi les genoux qui tremblent, et interdiction de boire du thé parce que sinon je décolle), des saveurs d’Argentine et de Fribourg, les Variations Goldberg, un public et une équipe parfaits.

Un vrai petit nuage…

Mais la passion, cela s’entretient et se travaille, alors trois ans après, on recommence!

Avec un nouveau programme de la musique du grand Bach, des œuvres colossales et dansantes pour accompagner cette nouvelle après-midi.

Après-midi qui fera la part belle également à une autre musicienne-chanteuse, douce et passionnée de thés, Marjeta Iva Cerar, accompagné de Bor Zuljian au luth.

Je ne peux que me réjouir (hum….et aussi travailler!!).

Rendez-vous le dimanche 11 novembre alors!

Viva Sanchez Reinoso Morand, 

Biographie: Pianiste de formation, elle partage son temps entre plusieurs activités artistiques : interprétation, composition, improvisation et recherche. Elle entretient une passion depuis plusieurs années avec la musique de Jean-Sébastien Bach, s’adonne activement à la musique contemporaine et la création, et pratique l’improvisation et la composition en cherchant de nouvelles sonorités dans des domaines esthétiques aussi variés que possible (expérimental, jazz, musiques électroniques).

Elle commence le piano à 5 ans au centre d’Exploration Musicale à Genève avec Dominique Barthassa, qui a une approche de la musique basée sur l’improvisation et le mouvement. Elle étudie ensuite avec Alexis Golovine, Catherine Courvoisier (diplôme de soliste), K.-H. Kämmerling (Künstlerische Ausbildung), Gottlieb Wallisch (master de pédagogie) et obtient également un master de théorie. Depuis 2015, elle étudie à l’Université de Genève en littérature comparée et histoire et anthropologie des religions.

Viva Sanchez Reinoso donne régulièrement des concerts en solo et travaille intensément avec l’Ensemble Batida (pianos et percussions –  www.ensemble-batida.com). Elle soutient activement la création contemporaine et donne plusieurs oeuvres en création et en concert chaque année. Très inspirée par les collaborations pluridisciplinaires, elle est co-fondatrice de l’Association Amalthea à Genève (www.association-amalthea.com) et s’investit dans des projets avec danse, théâtre d’ombre, peinture, cinéma, sculpture vivante, gastronomie, littérature et théâtre.

Elle fait partie de l’ensemble vocal féminin Polhymnia depuis 2010, qui fait des créations chaque années et pratique le répertoire baroque et romantique pour chœur de femmes (http://www.ensemblepolhymnia.com). En février 2017, elle fait un stage de production à Radio Vostok (https://www.radiovostok.ch/blog/), puis intègre l’équipe de programmation culture. Elle collabore également depuis 2014 avec le KinoGeneva (https://kinogeneva.ch/) pour l’organisation du Kino Kabaret de Genève, un laboratoire participatif de création cinématographique.

Viva Sanchez Reinoso a eu la chance d’être soutenues par de nombreuses institutions ainsi que par de merveilleux artistes, musiciens et amis qui lui ont permis de construire son chemin de vie.

MARJETA IVA CERAR, Soprano
Marjeta Iva Cerar, a débuté sa formation de chant auprès de Barbara Tišler et Marta Močnik Pirc dans l’Institut St. Stanislas de Ljubljana en Slovénie. Elle a poursuivi ses études auprès de Mateja Arnež Volčanšek au Conservatoire de musique et de ballet de Ljubljana. Elle a participé à des masterclass en Slovénie, en Suisse ainsi qu’au Mozarteum Sommerakademie à Salzburg et Urbino Musica Antica. Jusqu’à présent, elle a chanté avec des formations musicales variées et dans des répertoires différents, comme par exemple, avec l’ensemble Fantasia Ficta dans un programme de renaissance espagnole. En 2012, elle a gagné le premier prix lors du concours Bruna Špiler à Herceg Novi (Montenegro). Durant ses études, Marjeta Iva Cerar s’est investie dans de nombreux projets musicaux, notamment en 2016, au rôle-titre lors de la création de l’opéra Desdemona écrite par compositeur Mathias Riise. En 2017 elle s’est manifestée en tant que soliste dans le Requiem de Mozart avec la maitrise des chartreux à Lyon. En mai 2018, elle a chanté la 4ème symphonie de Mahler avec l’orchestre de l’université de Ljubljana. Récemment, en juillet 2018, elle a chanté Stabat mater de Pergolesi à Chivasso en Italie sous la direction de maestro Luigi Pagliarini. Elle chante régulièrement avec l’ensemble Cantatio à Genève. Cette année elle a fini les études de chant lyrique à la Haute école de musique dans la classe d’Alexander Mayr et de Gilles Cachemaille. Actuellement, elle étudie le chant lyrique avec Juliette Galstian et elle continue la spécialisation en musique médiévale dans la classe de Francis Biggi.

Depuis toujours elle était passionnée de thé. En 2015 elle a rejoint l’équipe Betjeman&Barton à Carouge ou elle a acquis beaucoup de connaissances dans l’univers de thé. Elle transmet son savoir du thé avec beaucoup de plaisir, comme elle transmet sa musique lors de ses concerts.

Quelques mots sur le duo Marjeta Cerar et Bor Zuljian :

Marjeta et Bor, les deux provenant de Slovénie, se sont rencontrés à la Haute école de musique à Genève. Les deux partagent l’amour pour la musique ancienne, surtout renaissance, et l’amour pour le thé. Ils ont commencé à travailler ensemble à l’occasion de concerts en Slovénie, Croatie et Italie en 2014 et ils ont passé des heures de répétitions autour de la musique de Dowland et une bonne tasse de Pu-erh…